Introduction

Le Journal de Mickey [JDM] n°1 (version Après-Guerre) paraît le 1er Juin 1952.

Reprenant certaines bandes provenant de Donald, le JDM est construit autour d'un ensemble de bandes Disney, issues des plus grands noms du genre (Carl Barks, Floyd Gottfredson, Paul Murry, Al Taliaferro), mais aussi autour de nombreuses séries restées parfois inédites (Onkr, Guy l'Eclair de Dan Barry, Zorro, les Zingari, Les Espadons, Archibald Razmott ...).

Mélange de genres et mélange de provenances, les aventures des héros de Disney proviennent de tous les studios de dessin de la planète : France, Etats Unis ou Italie, Danemark et Brésil plus récemment.
Point commun à l'ensemble de cette communauté : continuer à faire vivre tous les personnages Disney au travers de nouvelles aventures.

Hebdomadaire de bandes dessinées, le JDM propose aussi des jeux, des reportages, des romans et, soumis aux dures lois de l'économie, de nombreuses publicités jalonnent les pages.

Les bandes dessinées

On peut les classer en 2 catégories : les Disney et les non-Disney.

Pour les Disney, un seul réflexe : INDUCKS. Ce joyeux rassemblement de passionnés des BD Disney a démarré au début des années 90, alors qu'Internet balbutiait, le recensement systématique de toutes les publications de matériel Disney à travers le monde. Votre serviteur participe aujourd'hui à cet effort

Les jeux

Tous les thèmes sont abordés, à partir du moment où le lecteur peut de distraire en réfléchissant.
C'est ainsi qu'on nous propose :
- des mots croisés
- des dessins à reconstituer en reliant des points numérotés
- des énigmes visuelles (différences entre deux dessins, erreurs à repérer dans un dessin ...)
- des jeux mathématiques (à l'école, on appelle cela des problèmes mais tout réside dans la forme ...)
- des coloriages
- des jeux de parcours (labyrinthes, fils enchevetrés à suivre)

Les romans

Les romans

La publicité

La publicité

VF contre VO : censure ou contraintes techniques ???

- suppression d'images
- rajout / agrandissment de paysages
- retouche : JDM 967 - Guy l'Eclair à comparer avec VO (D2_011-13.jpg)
JDM 970 - Guy l'Eclair vs VO (D2_011-23.jpg)

Caractéristiques des hebdomadaires

- dimension
- nb de pages
- prix
- logo
- couleur / n&b
- jour de parution

Navigation dans les couvertures

Afin de faciliter la navigation, les couvertures sont regroupées en correspondance d'album, par exemple 1 à 26 pour l'album n°1.
Sous chaque couverture sont rappellés :
- le numéro du fascicule
- la date de parution (entre crochets)
- le nombre de pages

Exemple : N°990 [6 Juin 1971] 40p signifie qu'il s'agit du numéro 990, paru le 6 Juin 1971 et qu'il contient 40 pages.

En cliquant sur la couverture du fascicule, vous parviendrez (parfois) à un descriptif détaillé du contenu de chaque JDM. Ce descriptif liste, page après page, l'exhaustivité des histoires, séries à suivre, reportages, jeux et autres publicités qui composent chaque JDM.
Un code couleur permet de repérer plus aisèment une série ou une histoire particulière :

S
Série à suivre
RM
Roman
Jeux
Jeux, histoires drôles
HC
Histoire complète
Pub
Publicité
P
Poster
RP
Reportage
Gag
Gag (1 page)    

De plus, chaque numéro vous renvoie sur la base de données Inducks, en cliquant simplement sur le numéro souligné.

Dernière précision : le regroupement des hebdomadaires en correspondance d'album a été conçu pour faciliter la navigation mais il ne correspond pas au contenu réel des albums. En effet, il est de plus en plus courant de constater que :
- certains hebdomadaires ne sont pas repris en album (en particulier les numéros doubles, sans doute pour des raisons techniques liées à la reliure)
- certains hebdomadaires apparaissent plusieurs fois dans des albums différents (exemple : le JDM 2734 présent dans les albums 207, 208 et 209, un record !!!).

Pour le contenu réel de chaque album, il vous suffit de vous rendre à la page Album.

Hebdomadaires non repris en album



Le numéro 1000 n'apparaît pas dans cette liste car on le trouve dans les reliures belges.