Après - Guerre

(1952 ® )

Le 1er juin 1952, après 8 ans d'interruption, le Journal de Mickey renaît de ses cendres. Pendant cette courte transition ce sont Mickey Magazine (1950®1958) l'hebdomadaire belge, Hardi présente Donald (1947®1953) hebdomadaire français et Les Belles Histoires de Walt Disney (1948®1954) trimestrielles, qui seront les seules publications Disney disponibles. Aujourd'hui, Le Journal de Mickey, paraît toujours et il en est, approximativement, aux alentours du 2700ème numéro, preuve de son succès s'il en est! Toutefois, et comme annoncé, ce site ne s'attardera que sur le début de la série: les 1000 premiers journaux et les 130 premiers albums, dans un premier temps...

¬ Le retour du Journal de Mickey annoncé par affichage en 1952

v Présentation générale

 

Lorsque le nouveau Journal de Mickey paraît, il a 16 pages, toujours en alternance couleurs / noir&blanc. Son format est plus petit (235×305mm) qu'avant guerre et, surtout, sa maquette intérieure est bien différente de celle de son prédécesseur.

Une bande dessinée complète est ainsi offerte à la lecture alors que la BD à suivre était la norme avant. Le point fort du Journal de Mickey était, et est toujours, le gag de fin de page (sauf à de très rares exceptions comme le n°800 sacrifié à la publicité).

En pages intérieures, on retrouve des rubriques connues, comme les jeux, les expériences à réaliser soi-même, les romans à suivre et toute une foultitude de BD à suivre, qu'elles soient signées Disney ou non. Parfois originales, parfois déjà offertes aux yeux du lecteur dans Donald, citons pêle-mêle: Mandrake, Pim Pam Poum, Guy L'éclair, Onkr, Archibald Razmott, La petite Annie, Le Club des Cinq, Richard le Téméraire et la plupart des films, d'animation ou non, signé Disney qu'on pouvait suivre en BD comme Blanche-Neige, Peter Pan, Zorro  et bien bien d'autres!!

 

Reconnaissons-le, les couvertures du Journal de Mickey sont des plus esthétiques et plus d'une a fini comme décoration sur les murs d'une chambre. Pourtant, un petit bémol s'impose, car bon nombre de ces couvertures ne sont que du plagiat! Alors que les premières sont -il me semble- des oeuvres originales, beaucoup d'autres ont été par la suite recopiées sur des comics américains ou repris sur d'autres couvertures de publications Disney.

Le site Web, le Journal de Mickey - Le Site propose aux visiteurs une très belle collection de couvertures dites en écho. On s'apercevra ainsi que bon nombre de couvertures d'albums sont des reprises de couvertures du Journal.

 

Quelques exemples de plagiats

 

 

 

v Les bandes dessinées

Le Journal de Mickey  accueillit dans ses pages nombre de nouveaux personnages. Ainsi, alors que Donald n'avait que pour toute compagnie canardesque ses petits neveux dans la version avant-guerre, il partagera par la suite ses aventures avec Daisy (apparue, certes, dans Donald) , Picsou, Grand Mère Donald, Géo, Miss Tick, Gontran (il s'en serait passé), Les Rapetou, Flairsou et Gripsou et tant d'autres... Par contre, Mickey, déjà bien entouré dans les années 30, se fait moins de nouvelles connaissances.

Le Journal de Mickey effectue maints changements tout au long des années, mais toujours en douceur. La maquette du journal n'est jamais bouleversée de fond en comble, les couvertures, par exemple, seront sur le même modèle pendant plus de 20 ans. Le grand changement fut l'avènement du tout couleur au n°977, le 7 mars 1971, qui fut accompagné par un passage à 40 pages, au lieu de 32, d'un prix de 1,50 NF au lieu de 1 NF et, surtout, de l'arrivée de Popop, le cousin farfelu et soixante-huitard de Donald. Révolutionnaire!

 

Donald et ses amis dans le Journal de Mickey

 

v Les albums

 

Le Journal de Mickey a été entièrement édité sous forme d'albums à l'exception de quelques fascicules de telle manière qu'il est possible de constituer deux collections du célèbre journal: sous forme fascicule ou sous forme albums. L'album n°1 contient les 26 premiers numéros du journal et a du sortir vers 1953-54 bien qu'il est malaisé de dater les années de parutions des albums. Actuellement, le Journal de Mickey continue de sortir sous forme d'albums.

Chacun des albums possède sa propre couverture originale, mais de nombreux retirages existent et sont à même de troubler le novice !

 

Voici quelles sont les différentes classes d'albums, même si aucune d'entre elles n'est "officiellement" plus cotée qu'une autre, il n'en reste pas moins qu'elle ne sont pas toujours recherchée avec la même ferveur.

 

NB: Le site du Journal de Mickey vous présente un très beau panorama de rééditions et autres tirages annexes, je vous invite vivement à y faire un tour pour découvrir un grand nombre de photos originales

 

¨ Edition originale

C'est bien simple, les éditions originales ce sont tous les albums qui ne rentrent pas dans les catégories ci-après. Plus simplement, sur ce site les albums présentés sont tous des éditions originales, jetez-y un coup d'oeil!

¨    Edition belge

Tout d'abord il convient de dire que les albums belges n'en sont pas moins originaux que les albums français. Mais quelques mentions supplémentaires sur la couverture les distinguent des premiers comme indiqué sur la photo ci-dessous

¬ En haut: "Belgique : 90 francs"

 

 

 

 

 

 

 

¬ En bas : "Paraissant tous les 4 mois"

Edition belge et ses mentions supplémentaires

De plus, les albums belges sont d'un format très légèrement supérieur (de l'ordre du demi centimètre en hauteur et en largeur). Il semble que les albums 26 à 30 se trouvent plus facilement en édition belge (dos tissu assez grossier) qu'en édition française (dos plastiqué). Il faut également noter que l'album 52 en édition belge contient le n°1000 à la différence de son homologue français.

 

¨    Edition tissu

L'édition tissu est, à mon goût, peu agréable à l'oeil avec sa toile grisâtre et doit être moins recherchée si ce n'est par les accros. Vous n'aurez aucun mal à la reconnaître. Il me semble que ce sont les albums autours des numéros 20 à 40 qui en furent l'objet. Il m'est bien difficile d'en dire plus sur ces tirages...

Album 33 en édition "tissu"

¨    Edition par retirage de couverture

Vraisemblablement lors du tirage d'un nouvel album, les couvertures excédentaires étaient réutilisées pour confectionner des albums avec de vieux fascicules du journal, certainement des invendus qui traînaient dans des stocks. Selon l'exemple ci-dessous, lors du tirage de l'album 47, quelques couvertures ont été relié avec des invendus des fascicules 396 à 413 pour former une réédition de l'album 18 et des journaux 539 à 555 pour reconstituer un album 26. Ces albums recyclés se reconnaissent par un examen attentif du numéro de l'album (voir photo et légende ci-dessous)

 

Exemple de réédition

La couverture originale de l'album 47 a été réutilisée pour des retirages des albums 18 et 26. Dans ces deux cas, un petit autocollant recouvre le numéro original figurant sur la couverture (voir ci-dessous)

 

Alors, quelle est la valeur de la réédition de l'album 26 présentée avec la couverture de l'album 47? En l'absence d'explications particulières, c'est la cote de l'album original (ici le 26) qui s'applique. Mais la plupart des collectionneurs cherchent souvent l'album original avant de rechercher les éventuelles réimpressions

 

Quelques autres exemples de retirages de couvertures.

 

et n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil au site du Journal de Mickey ...

 

 

¨    Edition farandole

 

Ce tirage se reconnaît par sa couverture: Mickey jonglant entouré de tous ses amis, chacun présenté dans un petit médaillon, le tout sur fond bleu sombre. Facile à reconnaître et plus joli que les éditions en toile grisatre.

 

¨    Edition Spécial Mickey

Voici des albums du Journal de Mickey qui ne disent pas leurs noms. Sous le titre de "Spécial Mickey" et dans une présentation qui imite celle de la collection Bibliothèque (sans pour autant être ainsi nommée), quelques fascicules du Journal de Mickey ont été regroupés dans une couverture cartonnée. La numérotation des journaux ainsi reliés ressemble à celle des albums traditionnels. Par exemple le numéro ci-dessous se rapproche de l'album 85 qui relie les numéros 1408 à 1418.

Album Spécial Mickey

Regroupe les JdeM 1411 à 1418

~Album 85

 

 

v Cotation

 

Les exemplaires du Journal de Mickey après-guerre ne sont pas rares, on en trouve facilement et à bas prix. C'est donc l'idéal pour le collectionneur débutant. Pour ma part, les cotations données dans le BDM surestiment largement les prix auxquels on peut trouver ces journaux, du moins pour les fascicules.

            Fascicules

Les fascicules correspondants aux cinq premiers albums sont plus recherchés. Même si vous trouverez aisément plus bas sur Internet ou dans des brocantes et même, parfois,  en boutiques spécialisées.

1(18€)- 2(12€)- 3(11€)- 4à26(6€)- 27à52 (5€)- 53à78 (4€)- 79à130 (3€)

Par la suite, les journaux sont cotés 1 ou 2 euros, mais un bon commerçant vous les vendra facilement 50 centimes l'un ou moins pour un achat en lot. Attention toutefois à l'état, les fascicules sont fragiles.

 131à999 (2€)- 1000(30€)- 1001à1500 (1€). Suite non cotée, exceptée le 2000 complet  (8€)

 

                Albums

La cote des albums est toujours respectée en boutique, vous les trouverez souvent moins chers sur Internet, mais soyez très vigilant sur l'état de conservation. Le dos en tissu et  les coins sont souvent abîmés et il manque parfois des feuillets (premier et/ou dernier fascicule(s) généralement). De plus les vendeurs de (plus ou moins) bonne foi, les mettent aux enchères avec la description lapidaire de bon état. Les valeurs des albums augmentent généralement d'une édition à l'autre du BDM.

Les premiers albums ont un prix certain pour ne pas dire un certain prix, comme disait l'autre...

1(500€)-2(300€)-3(270€)-4(200€)-5(200€)-6(120€)-7(150€)-8(120€)-9(110€)-10(90€)-11(80€)-12(90€)-13(80€)

puis les prix ne suivent pas l'ordre chronologique et les albums de la fin des années 60 valent davantage que ceux du début

14(60€)-15(80€)-16à21(60€)-22à25(55€)-26à30(90€)-31à45(80€)-46à51(70€)-52(65€)-53à54(60€)- 55à56(55€)

certains albums sont parus -pour partie d'entre eux- avec quelques feuillets en moins à l'intérieur. Attention! les prix ne sont pas les mêmes, l'appellation bis donnée ici n'apparaît pas sur les couvertures.

56bis(40€; n°1053-1066)–57à59(55€)-60à68(50€)-68bis(50€; n°1219-1232)-68ter(40€; n°1220-1232)- 69(50€)-70à74(40€)-74bis(20€; n°1295-1303)-75à77(40€) – 78à80(30€)- 81à91(25€)-92à102(20€)–102bis(12€; 1585-1592)-103à114 (18€) –115à119 (15€)- 120à122(11€)-123à130(10€).

 La suite, composée d'albums à couvertures souples,  n'est pas cotée

 

 

(Le journal de Mickey présenté en haut de page est le n°409, le dessin de Mickey est tiré de Mickey Star!, Mickey Parade 1042 bis)